Impossible d'accueillir le Christ sans accueillir le plus pauvre

Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde

2015_07 Partager l’essentiel

Le samedi 27 Juin 2015, le Conseil Diocésain de la Solidarité et de la Diaconie s’est réuni à l’Église du Saint Esprit à Toulouse. Ce Conseil, présidé par Monseigneur Le Gall et animé par le service de la Diaconie, se veut de regrouper tous les acteurs de la diaconie du diocèse ; Bonne nouvelle Quart Monde y participe très activement.

Conseil de la Diaconie 27-06-2015Organisé en temps d’échanges et de prière, comprenant une gestuation de  "l’obole de la veuve", ce rassemblement a permis de réfléchir à ce que "nous avons partagé d’essentiel cette année" et "ce que nous pouvons mettre en place pour faciliter le partage en Eglise". Un texte, "Partager l’essentiel", a été présenté par le Groupe "Place et Parole des Pauvres" et a permis un débat entre les participants et le Père Evêque. Parmi les idées exprimées : "oser aller vers les autres", soigner et renforcer l’accueil, créer des temps conviviaux avant la messe (par exemple, partage d’un café), imaginer des lieux de relecture de la Parole de Dieu, des partages d’évangile ouverts à tous soit avant (pour que "le cœur puisse s’habiller" , à l’instar de ce qui se passe dans la paroisse de Castanet) soit pendant ( par exemple, la "messe qui prend son temps"), soit après la messe, avec une participation plus active des paroissiens .

Conseil de la Diaconie 27-06-2015Pour les participants, il est nécessaire de créer d’autres fraternités avec des personnes en précarité et des animateurs au service des plus pauvres, renforcer les liens entre mouvements et paroisses, inclure les personnes à mobilité réduite dans des activités de création, "casser les habitudes" par des gestes, des attitudes comme par exemple "un sourire pendant le geste de paix échangé à la messe", être "attentifs aux familles des personnes accompagnant des malades". Pour Sébastien : "La messe ne doit pas être une parenthèse mais imprégner toute la vie de la paroisse." Enfin, pour le Père Le Gall, il est nécessaire de "Faire vivre des communautés de disciples, qui ont besoin d’apprendre les uns des autres" et "rendre ces communautés toujours plus humaines et plus fraternelles".

Conseil de la Diaconie 27-06-2015

Dans mon église, il y a des gens qui font le lien depuis Diaconia. On a fait des journées où on se mélangeait. On a fait de nouvelles rencontres. On s’est rendu compte que dans une église, on se mettait toujours à la même place et on rencontrait toujours les mêmes. Un jour, des gens m’ont invitée à manger chez eux. J’en rends grâce au Seigneur. C’est très bien quand une paroisse propose un repas, çà permet de rencontrer des gens qu’on ne côtoyait jamais. Oui, ça vient petit à petit. Je le ressens parce qu’il y a plus de miséreux présents. Je le vois, l’église ne désemplit pas. Je vois que les gens se raccrochent à quelque chose. La fraternité revient à grands pas dans l’Eglise, on est plus soudés !
Un membre du groupe Place et Parole des Pauvres
Un membre du groupe Place et Parole des Pauvres