Impossible d'accueillir le Christ sans accueillir le plus pauvre

Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde

2014-01 Allez rencontrer ceux qui ont été cassés dans la vie !

Corinne a été très active dans le groupe Place et Parole des Pauvres National de Diaconia 2013. Voici son témoignage. Depuis, son désir s’est réalisé : un groupe Place et Parole des Pauvres sur Toulouse s’est mis en place !

Diaconia 2013

Corinne tu as vécu très fort Diaconia qu’est-ce que cela représente pour toi ?

« L’ouverture de l’Eglise vers tous : les plus grands et les plus petits, les cassés par la vie et les non cassés par la vie, qu’il n’y ait plus de distinction, l’Eglise doit être pour tous. »

Et pourtant des différences existent réellement n’est-ce pas ?

« Tout le monde est différent. Ce que j’aimerais, c’est que même si on est différents dans la vie, que dans l’Eglise il n’y ait plus de différences. Ce n’est pas parce que tu fais la manche devant l’Eglise que tu ne peux pas rentrer dans l’Eglise et te mettre devant. Si tu n’es pas habillé comme tout le monde, t’es là c’est tout. On regarde juste que la personne soit là et surtout qu’elle se sente bien. »

Et plus personnellement, qu’est-ce-que t’a apporté l’expérience de Diaconia 2013 ?

« Çà m’a permis d’approfondir ma foi.... Il y a sûrement d’autres personnes comme moi qui n’osent pas rentrer dans une Eglise car elles ont peur de ne pas être reçues, de ne pas savoir ce qu’il faut faire. C’est bien de chercher le pourquoi et le comment, afin d’aider ces personnes à entrer dans l’Eglise. C’est important de montrer que tout le monde a sa place à l’église »

 

Comment continuer ?

«  Déjà, il faut favoriser les liens entre paroissiens, entre différents groupes... J’espère créer sur Toulouse un groupe "Place et Parole des Pauvres". ce qui est fait ! Je voudrais aussi aider les personnes responsables dans les églises à réfléchir sur la manière d’écouter les autres. Qu’elles ne disent plus "On sait...". Il faut que les gens apprennent comment accueillir la personne pauvre car on peut la blesser ; il faut savoir l’écouter. Beaucoup de personnes pensent le savoir alors qu’elles ne le savent pas. »

Qu’aimerais-tu dire aux chrétiens ?

« Allez rencontrer les gens, ceux qui ont vécu Diaconia, surtout ceux qui ont été cassés dans la vie, qui ont une grande croyance. Je suis sûre que vous apprendrez des choses merveilleuses, et peut-être même des trésors. »