Impossible d'accueillir le Christ sans accueillir le plus pauvre

Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde
Bonne Nouvelle Quart Monde

2020_05 Des dons vitaux!

Le mois de Mai cette année est entièrement Pascal… Nous sommes dans l’attente de l’Esprit-Saint à la Pentecôte. Quelques personnes du Quart Monde expriment les dons qui leur semblent vitaux pour elles. Prions ensemble pour que nous soyons prêts à recevoir ces dons dont nous aurons bien besoin au moment de sortir de notre confinement.

 cliquez pour lire les paroles des familles

Prions en ce temps de pandémie

 

Pour tous les peuples où vivent de nombreuses personnes en bidonvilles, spécialement le peuple philippin où ont vécu les sœurs.

Le Père Matthieu Dauchez de la fondation Anak-TNK dit :

La notion de confinement est incompréhensible et inapplicable pour ces millions de gens qui vivent dans des bidonvilles. Entassés à plusieurs familles dans de minuscules masures, faites de bric et de broc, jouxtées les unes aux autres, se calfeutrer devient tout simplement impossible. Le refrain que l’on entend le plus souvent dans les rues de Manille ce n’est pas la peur de mourir du Covid-19, mais celle de mourir de faim. Les gens ont désespérément faim et ne tiendront plus longtemps.

Aujourd’hui, le gouvernement, avec l’aide de l’Eglise catholique très présente aux Philippines auprès des plus pauvres, peut encore apporter de quoi survivre à toutes ces familles. Toutefois les ressources s’épuisent et il reste encore près de trois semaines de confinement. La tension sociale devient palpable…“

De plus, dans le bidonville du nom de "Happyland" à Tondo, zone proche de là où habitaient les sœurs, est venu s'ajouter un incendie, mettant à la rue plus de 1000 familles qui désormais ont moins que rien.

Pour les familles Roms qui vivent dans des camps dans Toulouse même et n’ont plus les moyens qui leur permettaient de survivre : ferraille, mendicité…

Pour tous ceux qui vont devoir faire face à de nouvelles difficultés à la sortie du confinement.